blason_arcenant_106x128

Eglise169x128
Source2_169x128
eglise169x137
Salle_des_fetes_169x128
PanneauArcenant

Petit village des Hautes Côtes du département de la Côte-d'Or, région Bourgogne,  Arcenant et son hameau de Chevrey comptent 517 habitants  et s'étend sur 10,1 km²
logo SITES CLUNISIENS

Evénements

  • Noel 2017 à partir de 16h30 le 16 décembre
  • Voeux du maire le 5 janvier à 19h.
Logo Leader oblig
Logo bourgogne zones rurales oblig
Logo Pays Beaunois oblig

Mise à jour du 11 décembre 2017

A 8 km à l’ouest de Nuits st Georges, ARCENANT la plus vaste commune des Hautes Cotes,est située dans une vallée baignée par un ruisseau joliment baptisé le Raccordon. Celui-ci,creusé dans les calcaires du Jurassique renferme un réseau Karstique avec grottes, abris sous roches et résurgences.

On trouve mention de son nom premier, Arcegnanum, dans l’histoire de Saint Martin d’Autun, publié en 870. De doctes auteurs se sont penchés sur l’origine de ce nom pour estimer qu’Arce serait peut-être le nom primitif du Raccordon et que le vocable gaulois « Nan » désignerait une source, un ruisseau, une vallée. Hypothèse plausible quand on sait que l’on à découvert une nécropole gauloise dans le bois de l’Ecartelot à la fin des années 1980.

Historien de la commune, Roger Ratel rappelle que les habitants d’Arcenant et du hameau de CHEVREY ont subi l’occupation romaine pendant les premiers siècles de notre ère et qu’une voie reliant Beaune à Fleurey-sur-Ouche passait par le finage d’Arcenant. D’anciennes voies convergeaient sur le plateau à l’endroit ou se trouve le belvédère du sentier Patrimoine. Elles desservaient le site gallo-romain dit de « l’Ecartelot » comprenant principalement un lieu de culte associé à une exploitation agricole et qui permettait aussi l’accueil des itinérants. A partir de 1988 des vestiges de ce site ont été mis au jour par l'Association Culturelle et Archéologique des Hautes Côtes de Nuits (ACAHN).

Au début du XIIème siècle, Etienne de Mont-St-Jean donne la terre qu’il possède à Arcenant, au Monastère de Saint Vivant de Vergy. Les moines propriétaire du Prieuré y cultivent la vigne ; en 1270, il est fait état dans une chronique d’un vignoble « moult importan». L’église qui domine le village aurait été reconstruite sur une ancienne nécropole mérovingienne et existait déjà, dans un état primitif, à cette époque.
Par la suite, au milieu du XVIIIème un vigneron nommé Jean Renevey repère, marcotte et commercialise un plant de gamay qui améliore considérablement le vignoble local, d’où la présence d’une grappe de raisin sur le blason d’Arcenant. Ce même vigneron invente également un dispositif de « Puits à terre » jusque là inédit et destiné à limiter l’érosion dont une partie à été remise au jour en 1998.

L’architecture des maisons est typique du pays de la pierre et de la vigne. Elle reflète aussi les différents statuts sociaux des habitants du XVIIème au XIXème siècle. En 1760, la liste d’imposition du village comprend « 2 bourgeois, 16 artisans, 2 meuniers, 1 pâtre, 6 manouvriers, 2 jardiniers, 1 cabaretier, 3 mendiants et 45 vignerons »…

C’est en 1866 qu’Arcenant atteint son plus haut niveau de population : 588 habitants. Elle ne sera plus que de 233 en 1975. Entre temps les P’tits fruits sont passés par là.

En 1997, l’ACAHN crée également le sentier du Patrimoine classé parmi les "Chemins de Pays". Son itinéraire permet la découverte de l'économie actuelle des villages, des sites historiques réhabilités, des paysages et de la flore très variés le long du parcours. Ce sentier nous fait passer par l’espace protégé de la Source, le Puits Groseille ainsi que le site du Maquis.

La commune d'Arcenant est située à une intersection de sentiers de Grande Randonnée GR:

- le sentier GR7 traversant la France des Vosges au Pyrénées en passant par le Massif Central.

- le sentier GR76 doublant le GR7 d'Arcenant à Mercurey en parcourant de nombreux villages viticoles dans les hautes côtes de Beaune.

- le sentier Voituret, montant au Trou du Duc, complète ces différents itinéraires.
 

[Le village et son hameau]          [L'église]          [La nature]          [Le maquis]          [Le Prieuré]          [Trou du duc]          [Puits à terre]          [site gallo-romain]          [Puits de Groseille]          [Les sentiers]          [Le Blason]          [Le plant]          [Chevrey]          [Petits Fruits]